Le candida albicans, parlons-en …

Le candida albicans est une levure « bénéfique » présente naturellement chez chacun d’entre nous.

Certains facteurs favorisent le développement anarchique du candida albicans (citons les médicaments, en particulier les antibiotiques, les corticoïdes ou la pilule contraceptive,  ainsi qu’une alimentation déséquilibrée). Or le développement excessif du candida albicans accompagné de son changement de forme est pathogène pour l’organisme et à l’origine de nombreux symptômes : besoin de sucre, ballonnements et gaz, troubles du transit, démangeaisons, fatigue, baisse de la libido, maux de tête, troubles de l’humeur, troubles du sommeil, prise de poids inexpliquée ou difficulté à perdre du poids, troubles urino-génitaux (cystite, mycose, endométriose, leucorrhée)…

La présence de quelques-uns de ces symptômes ne révèle en aucun cas un problème lié au candida albicans, les causes peuvent être en effet très diverses et il est important de s’interroger pour chaque personne sur l’origine probable de ses troubles.

Toutefois,  en présence d’un nombre important de symptômes et d’un résultat positif au « test du verre d’eau » (cf. protocole ci-dessous), il est pertinent d’investiguer plus amplement sur la présence ou non d’une candidose.

Des solutions naturelles existent pour vaincre une candidose avérée mais il est indispensable de se faire accompagner par un thérapeute confirmé.

Le test du verre d’eau

Le matin au réveil, se rincer la bouche avec un peu d’eau, et avaler celle-ci. Accumuler ensuite de la salive dans la bouche et la recracher dans un verre d’eau (en veillant bien à ne cracher que de la salive et non des mucosités). Observer ensuite l’eau pendant une demi-heure – et plus particulièrement durant les premières minutes. En cas de candidose, il se passera les choses suivantes :

test-du-verre-deau

Si des filaments restent suspendus à la surface de l’eau, qu’un amas de particules se délite dans l’eau et que des résidus coulent vers le fond du verre en l’espace de 3 minutes, il est fort probable que l’on soit face à un cas de candidose avancée.

Si ces phénomènes mettent plus de quelques minutes à apparaître, l’infection est moins grave.

 Et si la salive reste à la surface de l’eau, et que l’eau reste parfaitement claire, c’est qu’il n’y a pas d’infection à candida.

 

Partagez cet article sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *