Booster son système immunitaire avant l’hiver avec la naturopathie

Les maladies hivernales à répétition ne sont pas une fatalité, mais bien le signe que notre système immunitaire ne peut plus faire face aux virus ou bactéries.

Pour passer un hiver en pleine forme, la naturopathie offre un éventail de solutions. Le maitre-mot étant : prévention.

Objectif n°1 : limiter tout ce qui peut affaiblir le système immunitaire

Stress, sédentarité, activité physique intensive, mauvaise alimentation, polluants (fumée du tabac, alcool, insecticides, produits ménagers chimiques …) sont autant de facteurs qui affaiblissent notre immunité.

L’hygiène de vie quotidienne est donc un pilier essentiel pour avoir un système immunitaire efficace.

Objectif n°2 : être en accord avec les lois de la nature

L’hiver, la nature est au repos, nous devrions en faire tout autant !

  • Dès l’automne, pensez à alléger votre système digestif car la digestion accapare une bonne partie de l’énergie dont a besoin le système immunitaire pour être performant.
  • Sur le plan alimentaire, privilégiez les produits de saison :  raisin, champignons, châtaignes,noix, noisettes, amandes, …sans oublier les fruits riches en vitamine C.
  • Accordez-vous suffisamment de temps de repos et de sommeil qui sont gages d’une bonne immunité.

Objectif n°3 : Fortifier son système immunitaire

Des compléments alimentaires peuvent vous aider à renforcer votre organisme.

  • Parce que 70% des défenses immunitaires se situent au niveau de l’intestin, les probiotiques (micro-organismes vivants présents naturellement dans le microbiote intestinal) font partie des « indispensables ».
  • Un faible taux de vitamine D est la porte ouverte à un affaiblissement de l’immunité : la supplémentation peut alors s’avérer nécessaire.

Certaines plantes permettent de stimuler le système immunitaire. Citons plus particulièrement le ginseng et l’échinacée.

Les produits de la ruche ont également tout leur intérêt pour se préparer à l’hiver : une cure de pollen frais ou de propolis pendant 3 à 6 semaines.

 

Les plantes et compléments alimentaires présentent des  contre-indications, il est préférable de se faire conseiller par un professionnel de santé. Pour un bilan et un conseil personnalisé, n’hésitez pas à consulter.